Final Fantasy

Forum rpg sur l'univers des final Fantasy. Ce site est consacré au monde de Final Fantasy 10
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques d'une légende ranimée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chroniques d'une légende ranimée   Lun 26 Mai - 20:00

Zaon, Guerrier du passé:


Il y a 1000 ans de cela, une guerre éclata entre les troupes de Bevelle et de Zanarkand. La bataille fit rage et aménagea plusieurs paysages que nous pouvons admirer aujourd'hui, comme la Plaine Félicité et sa vallée où les Ruines même de Zanarkand. Au bout de ses forces et s'apprêtant à lâcher son dernier souffle, la ville et ses habitants furent détruits et massacrés sur leur propre territoire. Mais avant cette annihilation cruelle et sans pitié, les habitants de Zanarkand chantèrent une dernière fois ce que l'on appelle aujourd'hui "L"Hymne des Priants", et se métamorphosèrent ainsi en ces esprits emprisonnés dans la pierre sainte du Mont Gagazet. Beaucoup moururent, d'autre furent emprisonnés à temps et veillèrent sur le monde au sommet de la Montagne Sacrée, et quelques priants furent envoyés à des endroits précis de Spira.
Bevelle vainquit la métropole de Zanarkand et s'appropria l'Hymne des Priants, principale mélodie de résistance à Bevelle. Ainsi et avec l'avènement des Priants vint l'avènement de Sin et de Yu Yevon. Ainsi, Bevelle préféra fuir devant la puissance phénoménale de l'entité, et vénéra alors celui qui la contrôlait, comme pour vouloir calmer ou adoucir cette puissance...

Mais tout cela ne raconte pas la vie de Zaon, connu pour ses relations avec un Grad Invokeur.

Zaon était et est toujours un grand guerrier qui vécut il y a 1000 ans de cela, à Zanarkand, juste avant sa destruction, avec l'Invokeur qu'il aimait. Il ne se souvenait pas du nom de cet Invokeur ou même de la façon dont il est décédé. Avait-il été tué? Assassiné? Il n'en savait rien désormais. Ce qu'il savait, c'est qu'il y a peu, il avait repris connaissance dans un endroit étrange et où la féérie etait omniprésente. Mais il ne voyait personne ni quoi que ce soit à part le paysage et l'environnement fertile qui l'entourait. Puis, il commença à ressentir une certaine douleur dans son corps qui finit par atteindre son cerveau, et là encore il ne se souvenait plus de la manière avec laquelle il avait quitté l'Au-Delà, pour rejoindre le monde des vivants.
Il se trouvait alors à Guadosalam, une ville abritant un peuple caché depuis longtemps qu'il ne tarderait pas à connaître. Zaon s'apprêtait maintenant à ouvrir les portes d'un nouveau monde...


A suivre
Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques d'une légende ranimée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques Noires: L'effondrement d'une légende
» Les Chroniques d'Yggdrasil.
» Les chroniques de la lune noire (FROIDEVAL, LEDROIT/PONTET)
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy :: Accueil :: Les chroniques de Spira-
Sauter vers: