Final Fantasy

Forum rpg sur l'univers des final Fantasy. Ce site est consacré au monde de Final Fantasy 10
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De vieilles retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiro
Invokeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 23
Localisation : Final Fantasy X - Bevelle
Classe : Mage Noire
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: De vieilles retrouvailles...   Jeu 12 Fév - 20:50

[~~> Bevelle]

" Arrêtons-nous ici. "


Cela faisait quelques jours qu'ils étaient tous les trois partis de Bevelle pour rattraper Yuna. A première vue l'expédition semblait perdue d'avance, d'une l'invokatrice qu'ils traquaient était déjà à Zanarkand et de deux une ambiance électrique régnait sur le groupe. Mais Shiro avait plus d'un tour dans son sac et elle avait prévu de quoi retarder sa proie. Toutefois elle savait que Creed ne manquerait pas une occasion de la remettre à sa place et que Train pourrait la tuer à tout moment pour s'échapper. Pourtant, elle affichait un air parfaitement calme et serein comme d'habitude. Elle n'avait pas peur, étrangement elle aurait presque pu dire qu'elle était heureuse de partir. Oui après tout ces mois ennuyeux passés à Bevelle, elle était contente d'enfin partir à l'aventure faire quelque chose d'excitant. Et puis l'atmosphère pesante l'amusait. C'était un jeu de provocation, de défi et d'intelligence. Ce serait à qui craquerait le dernier et la jeune femme avait bien l'attention de gagner.
Enfin bref, mis à part ça, par miracle il n'y avait pas eu de grosses altercations entre les membres du petits groupes. Shiro et Train marchaient dans le plus profond mutisme tandis que Creed essayait d'animer un peu en provoquant à tout bout de champ. Finalement elle s'était habituée beaucoup plus vite aux commentaires déplacés de l'assassin qu'elle ne le pensait. Plus que ça, elle était pas mal intriguée entre la relation qu'entretenaient les deux assassins, Creed semblait pas mal attaché à son collègue ce qui n'était pas le cas de ce dernier. C'était drôle à voir.

Les voilà donc dans la Plaine Félicitée, Shiro s'était arrêtée ici. Ils prendraient des chocobos pour la suite du voyage afin de rattraper un maximum de temps. Elle n'aimait pas particulièrement ces grosses volailles jaunes mais après tout elle n'avait pas le choix. Puis la ferme des chocobos était le premier point de rendez-vous.

" Creed, Train, allez chercher quatre chocobos s'il vous plaît. " Sur ce, elle plaça une bourse remplie de gils entre les mains de Train puis sortit d'une des manches de sa robe une montre en argent richement décorée avant de marmonner d'un air penseur : " 182... 161... Plus que trois minutes "

Son regard se tourna vers l'horizon. Elle savait qu'il n'arriverait pas en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aleajactaest.jdrforum.com/
Alistair

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 25
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: De vieilles retrouvailles...   Dim 15 Fév - 0:37

Pour la saison, le temps était étonnamment clément. A la place à laquelle l'air lourd et les vents capricieux auraient dû être, le soleil brillant mais peu à peu épuisé accompagnait la brise fraîche des campagnes. Dans ce paysage d'automne tardif se dessinait peu à peu une silhouette. Comme découpée dans l'horizon, elle brisait cette plate plaine qui s'étendait à perte de vue. Malgré les plus belles douceurs du climat, cette silhouette semblait tellement mortifère. L'on n'avait pas besoin d'y voir de près pour se sentir incommodé. Même si elle ne faisait que se rapprocher, quelque chose dans sa démarche était sans doute très glauque, ou peut être même malsain. Marchant comme un estropié, la personne, qu'on devinait masculine au fur et à mesure qu'elle se rapprochait, devait être probablement âgée ou bien blessée. Peu à peu, l'homme se trouvait à moins d'une cinquantaine de mètres de l'écurie des chocobos. Marchant inlassablement vers la bâtisse, l'homme découvrait son visage à la vue des autres. Il avait les cheveux longs, très longs. Alors que ceux-ci avaient été autrefois souples et brillants, ils ne sont aujourd'hui plus que paille cassante et herbe sèche, morts et sans couleurs. Si autrefois il avait été naturellement pâle, il arborait aujourd'hui un teint cadavérique, et des cernes d'une profondeur incommensurable entouraient ses yeux. Sous ces deux-là, une balafre se montrait presque fièrement. Elle faisait la longueur du visage, et portait les traces d'une recouture malhabile. Ses lèvres paraissaient tout aussi mortes, devenues d'un noir de jais, tout comme ses yeux dont la profondeur ténébreuse faisait presque mal aux yeux en comparaison avec le teint d'un linge.
Bientôt à une dizaine de mètres, l'homme fixa rapidement l'invokeuse, escortée de deux hommes étranges. Il se dirigea vers elle, fixant en même temps sa montre, tout comme l'invokeuse. Ils avaient rendez-vous, et l'homme fut pile à temps au tout dernier pas, alors tout proche de la femme qu'il surplombait d'une tête ou deux.


" Je vois que je n'ai pas été difficile à remplaçer. "

Sans le moindre bonjour, le moindre sourire, l'homme dit ces mots, brisant encore une fois une harmonie, celle du silence. Cette phrase n'avaitt pas le moindre ton, on ne devinerait pas qu'il s'agissait d'ironie. Mais il comprenait l'invokeuse, et l'invokeuse le comprenait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Train Heartnet
Assassin
avatar

Masculin Nombre de messages : 467
Localisation : Gagazet
Classe : Tireur d'élite
Niveau : Maître
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: De vieilles retrouvailles...   Lun 16 Fév - 4:55

hj> Bon retour parmi nous Alistair. Juste une chose, il faudrait réduire la largeur de ton avatar.


dj>
Un peu moins d'une semaine venait de s'écouler après le départ de Bevelle, le groupe se trouvait à présent au beau milieu de la plaine Félicité. Train en avait déjà assez et pour plusieurs raisons. La première est simple à deviner puisqu'il s'agit de Creed Diskenth, sa seule présence suffisait à agacer Black Cat et ajouter à cela les sarcasmes de cet individu, autant dire que la coupe était pleine. Deuxièmement, l'allure de la marche bien trop lente pour la distance à parcourir. Il restait encore l'autre moitié de la plaine, puis le mont Gagazet et la route menant au Dôme de Zanarkand sans oublier les dangers qui se présenteront face à eux. Et enfin troisièmement, il y avait la "guerre de nerfs" que se livrait Creed et Shiro. Une ambiance bien pesante et habituelle chez les yevonistes de Bevelle, tout ce que Train détestait. Autant dire que celui-ci préféra lever le drapeau blanc pour ne pas se livrer davantage à ce petit jeu. Creed de son côté, semblait d'excellente humeur. Non seulement il allait enfin se débarrasser de Yuna mais c'est surtout le fait de voyager aux côtés de Train qui le réjouissait. Tout ce qu'il manquait à l'assassin au Kotetsu était un bon bain de sang.
Pour en revenir à la scène actuelle, le groupe s'arrêta à l'écurie de chocobos tenue par une Al Bhede qui vendait également divers objets. L'endroit idéal pour s'approvisionner une dernière fois avant la dernière ligne droite. Shiro demanda aux deux assassins de lui ramener quatre chocobos en passant à Train assez de gils pour cette location. Au passage, ces deux-là furent surpris par cette demande et encore une fois pour des motifs différents.


*Quatre?... Le quatrième sera utilisé pour transporter nos ressources? A moins qu'elle en prévoit un de plus pour un retardataire...*

Creed>*S'il vous plaît? Depuis quand est-elle polie avec moi, celle-là?*

Restant dans leurs interrogations, les deux s'exécutèrent sans râler et se dirigèrent alors au comptoir. Même si la vendeuse est bilingue, Train s'adressa à elle en langage Al Bhede pour gagner sa sympathie et récolter éventuellement quelques précieuses informations. Creed ne connaissant pas cette langue, laissa faire son partenaire et en profita pour sentir une des roses qu'il portait constamment sur lui.

Train>"Puhzuin. Huic yjuhc pacueh ta xiydnac lrulupuc buin huic nahtna yi suhd Gagazet."

Al Bhede>"Puhzuin à juic, juoykainc! My bmyeha acd táletásahd dnàc bubimyena lac dasbc-le! Juic êdac yicce ah bàmanehyka?"

Train>"Huh. Syec buinxiue tîdac-juic xia my bmyeha acd bubimyena? Dyhd ta kahc cuhd byccác byn ele?"

Al bhede>"L'acd bai ta ma tena! Ce di yc lehx sehidac, za d'aqbmexianye!"

Train hocha la tête et laissa l'Al bhede lui raconter ce qu'elle a vu. Le groupe de Yuna, celui d'Akira, les guados, Seymour, Noctis, Kratos et d'autres yevonistes, tout ce beau monde était passé par ici laissant penser à juste titre que le mont Gagazet était le théâtre de divers évènements. Black Cat remercia la vendeuse en donnant quelques gils de plus, monnaie qu'elle refusa de bon coeur. Puis en y pensant, Train lui montra sa visiosphère endommagée en pensant que celle-ci pouvait la réparer, mais hélàs cela risquait de lui prendre une bonne demi-heure. Le jeune homme déçu récupéra son objet et salua poliment la vendeuse. En attendant, Shiro et Alistair avaient eu assez de temps pour dialoguer, les deux assassins s'en approchèrent en compagnie des volatiles. Train gardait ses distances afin de ne pas gêner la conversation tout en s'interrogeant sur l'identité du nouveau venu.

*Il s'agit peut-être d'un des gardiens dont elle m'a parlé à Luca...*

Fidèle à lui-même, Creed ne se gêna pas pour s'incruster et lancer une remarque au nouveau venu.

Creed>"En voilà un qui manque de sommeil! J'espère qu'il ne va pas s'endormir en cours de route!... Sinon nous avons les chocobos et Train a pu récolter quelques informations. Donc à moins que tu ne sois déjà au courant de tout, Shiro, mettons-nous en route."



hj> Pour le passage en Al Bhed, je passe le lien pour avoir une traduction:
http://www.ffdream.com/ff10-al_bhed.html#traduction

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasyrpgff10.darkbb.com
Shiro
Invokeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 23
Localisation : Final Fantasy X - Bevelle
Classe : Mage Noire
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: De vieilles retrouvailles...   Lun 16 Fév - 14:50

[HJ : http://img15.imageshack.us/img15/426/alistaires2.png Wink ]

A son grand étonnement, Creed et Train partirent prendre des chocobos sans un quelconque mot de protestation. Shiro fixait toujours l'horizon en comptant à haute voix. Au loin se dessina une silhouette familière. Elle crut d'abord que c'était lui, puis voyant la pâleur maladive, la démarche étrange et l'air complètement mort de l'individu, elle hésita une demi-seconde avant de reconnaître Alistair. Bien entendu elle était surprise, très surprise de ce brusque changement d'apparence. Certes elle se souvenait de lui comme un garçon grand, froid, au teint presque aussi blanc que le sien, mais les traits caractéristiques physiques de ce dernier s'étaient accentuées, au point qu'il semblait avoir soudainement vieilli. Combien de temps s'étaient-ils séparés ? Pas assez pour que ce changement d'allure ait pu se faire naturellement. La maladie ? La guerre ? Les temps étaient rudes en ce moment. Elle-même était devenue plus blanche. Des cernes noires étaient apparus en-dessous de ces yeux contrastant étrangement avec la couleur de sa peau et même ses cheveux, autrefois blonds cristallins, avaient pâlis pour prendre une couleur qui se rapprochait de plus en plus de celle de son teint. Mais ses yeux, au contraire étaient devenus plus rouges, plus brillant. Quant aux cicatrices, elle il lui restait toujours deux points rouges sur sa nuque, trace de l'incident au stade de Luca.

" 4... 3... 2... 1... "
Relevant la tête vers Alistair qui venait de s'arrêter juste en face d'elle. " Toujours aussi ponctuel à ce que je vois. Je vous félicite. Ravie de vous revoir... Alistair. " Aucun trait de son visage ne trahissait son étonnement et sa joie de revoir Alistair. Oui elle était heureuse qu'il soit enfin là. Elle savait qu'elle pourrait compter sur lui, plus que sur Train et Creed, en tout cas. Et puis, de tous les gardiens qu'elle avait eu, c'était un des rares qu'elle appréciait : Silencieux, obéissant et habile. Trois qualités qui lui paraissaient les plus importantes chez un gardien. Le fixant des ses yeux rouges sang, elle éprouva la curieuse envie de le toucher. Le jeune homme ressemblait plus à un fantôme qu'à un être de chair... Donnait-elle la même impression ? Tournant alors la tête, quelque peu confuse de fixer quelqu'un qui avait un regard aussi glacial qu'elle, elle se dirigea vers les deux assassins :

" Voici Alistair. Alistair, je te présente Creed et Train, deux assassins de Yevon. "
Inutile de répondre à ce qu'Alistair venait de dire. Lui aussi n'appréciait que moyennement le travail d'équipe.

Elle n'écouta que d'une oreille les propos de Creed : ses yeux suivaient les mouvements de Train, resté en retrait. Elle aperçut l'objet en forme de balle qu'il rangeait dans son sac : "Train si tu veux réparer ta visiosphère c'est maintenant ou jamais, on ne recroisera sûrement plus d'Al Bhed.. Qu'as-tu appris sinon ? "

Shiro était bien entendu toujours curieuse du contenu de la visiosphère et puis elle n'était pas vraiment pressée. L'invokeuse espérait toujours la venue d'autres personnes comme Byakuya. En plus elle ne s'inquiétait pas vraiment pour Yuna et son groupe, elle avait de quoi les ralentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aleajactaest.jdrforum.com/
Alistair

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 25
Classe : Guerrier
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: De vieilles retrouvailles...   Lun 16 Fév - 22:04

[HJ: Merci Train. J'ai réduit l'avatar grâce au petit coup de pouce de Shiro, merci à toi aussi]

Une petite manie d'Alistair le poussa à faire un état des lieux. Shiro n'avait pas changé. Sa silhouette menue et sa petite taille avaient demeuré gravés dans la mémoire du gardien vétéran. Toujours habillée avec goût, elle portait des vêtements en tissus fins et en dentelle, toujours dans cette teinte carmin. Comme à son habitude, ses cheveux étaient ordonnés et coiffés avec soin. C'était comme si pendant son absence, le temps s'était figé. Il retrouvait son Invokeuse, la personne qu'il estimait le plus sur ces terres, peut être autant que Monseigneur Seymour Non, elle n'avait pas changé, tout le contraire d'Alistair. Ce changement était plus que lié, dû à son absence. Le temps derniers l'avaient poussé à quitter son poste de gardien sans crier gare, on l'appelait à de plus hautes instances. S'il avait eu le choix, il aurait bien volontiers refusé de quitter son poste de gardien, vu ce qu'il ramenait d'où il était parti.


" Moi de même, maîtresse Shiro. J'ai à m'excuser pour mon absence, mais nous aurons le temps d'en parler pendant le voyage si cela ne vous gêne pas." Répondit-il sobrement et dans un ton monocorde qu'il avait pris au fur et à mesure ces temps-ci.

Il jeta alors un regard bref mais suffisant aux deux quidams qui l'avaient remplacés. L'un était un homme encapuchonné avec apparemment une langue fonctionnant trop vite pour son cerveau. Il n'avait pas l'air de casser trois pattes à un canard, mais si Shiro était encore en vie, il devait se débrouiller. L'autre, quant à lui, était un jeune homme aux cheveux bruns ébouriffés et au visage dégageant un quelque chose de félin, probablement était-ce dû à la pair d'yeux topaze dont il était pourvu. Il avait attaché à sa ceinture un pistolet de taille honorable. Alistair se freinait à tirer des jugements hâtifs, des surprises, il en avait eu ces derniers mois. Cependant, l'invokeuse avait présenté les deux compères comme seulement assassins. Ces êtres sans foi ni loi n'obéissaient qu'à l'argent contenu dans la bourse de leurs clients. Alistair ne faisait pas confiance aux mercenaires, mais il se devait de les supporter, si Shiro en faisait de même. L'homme encapuchonné nommé Creed semblait être pour Alistair un miroir de ce qu'il était dans le passé. Ce ton désinvolte et cette attitude frôlant l'insolence. Il se souvenait de tout cela, mais même le temps n'avait réussi à altérer la fierté noble qui coulait dans le sang du vétéran. Il ne s'identifiait pas à Creed, il ne faisait que comparer cet assassin à ce qu'il était, en gardant une marge de supériorité, sans pour autant se voiler la face.

" Enchanté. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Train Heartnet
Assassin
avatar

Masculin Nombre de messages : 467
Localisation : Gagazet
Classe : Tireur d'élite
Niveau : Maître
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: De vieilles retrouvailles...   Mar 17 Fév - 4:42

Voyant que Shiro s'adressa à lui, Train s'approcha du groupe en saluant au passage Alistair d'un petit hochement de la tête. Même si il tentait de le cacher, Black Cat semblait quelque peu vexé d'être considéré comme un vulgaire assassin de Yevon. Celui-ci ne voulait pas plus de considérations pour avoir servi Seymour lui-même en tant que bras droit, mais le fait d'être "rabaissé" au même titre que Creed Diskenth lui restait en travers de la gorge. Enfin bon, ce genre de mesquineries est propre aux yevonistes et Train avait bien l'intention de quitter ces derniers. Toujours est-il que l'invocatrice attendait sa réponse, l'assassin aux yeux de chat allait la lui fournir sans plus attendre.

"Comme vous le savez, Dame Yuna, ses gardiens, Maître Seymour ainsi qu'un individu au regard sombre (Noctis) sont déjà passés par ici. Mais ce n'est pas tout. Un samuraï aux cheveux longs (Yukimura) et plus tard un chevalier (Kratos) venant peut-être du continent des Brumes (cf forum FF9) se sont successivement aventurés seuls à Gagazet. Un jeune invokeur aux cheveux gris (Akira) accompagné d'un combattant possédant un petit dragon (Gadel) et d'une jeune fille blonde (Keku), s'y sont rendus aussi. Pour finir, il semblerait que Monseigneur Mika ait prit des mesures à notre insu en envoyant un autre groupe traquer Dame Yuna. Etrangement, personne n'est revenue des montagnes..."

Fin du "rapport" mais quelque chose intriguait Train. Comment Shiro pouvait-elle rester aussi calme malgré le retard conséquent sur le groupe de Yuna? Sans oublier qu'elle accordait du temps supplémentaire pour la réparation de la visiosphère de Train. Tout cela était bien trop louche...

"Nous n'avons donc plus de temps à perdre. A moins que vous nous cachiez quelque chose, Dame Shiro. Cette assurance vous a trahi."

Train fixait Shiro droit pour tenter de lui tirer les vers du nez mais face à une femme de cette trempe, la partie s'annonçait plus que difficile. Puis étrangement, Creed Diskenth décida d'intervenir non pas pour pimenter la situation mais pour la calmer.

Creed Diskenth>"Il suffit, Train. Après tout, nous avons chacun notre petit secret. N'est-ce pas?"

Disait-il avec le sourire. Reste à savoir ce que cela cachait. Avait-il découvert ce que Train manigançait? Ou alors était-ce justement Creed qui avait une idée derrière la tête? Ou enfin, ce dernier faisait-il cela juste pour "taquiner" Shiro? Les paris sont ouverts...

Creed Diskenth>"Ne traînons pas plus longtemps ici."

L'assassin au sabre monta sur un chocobo et ouvrit la marche sans regarder derrière lui. Train demeurait silencieux et chevaucha à son tour un volatiles. Celui-ci prit ensuite un peu d'avance pour permettre à Shiro et Alistair de discuter.

*Tout ça se complique...*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasyrpgff10.darkbb.com
Shiro
Invokeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 23
Localisation : Final Fantasy X - Bevelle
Classe : Mage Noire
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: De vieilles retrouvailles...   Mar 17 Fév - 15:12

" Hum... Donc Akira est passé par là. "

Elle n'était pas contre l'idée de recroiser un vieil ami, mais elle doutait qu'ils eurent le temps de s'attarder en la présence de l'invocateur et que celui-ci soit heureux de les voir. Après tout ils étaient là pour ramener Yuna à Bevelle et Akira était un de ceux qui appréciaient et soutenaient l'invocatrice malgré son statut d'hérétique.

* Pour le reste, il ne m'apprend rien du tout. Mon informateur m'avait déjà révélé le nom des personnes déjà passées par là. *

Shiro hocha la tête satisfaite de ce rapport pour le moins rapide. Les propos de Train confirmaient ce qu'elle savait déjà, mais bon, au moins elle était définitivement sûre que son espion ne se trompait pas. Cependant l'assassin semblait encore plus nerveux qu'en début de voyage. De toute la semaine il ne lui avait que très rarement adressé la parole, pas étonnant vu que les menaces qu'elle lui avait lancées, mais tout de même. Finalement, le fait que Creed voyage avec eux n'était pas si mal que ça, au moins il mettait un tout petit peu d'ambiance, c'était bien là sa seule utilité. Bref, ce dernier ne voulait définitivement pas attendre encore un peu dans la plaine et lui reprocha même la lenteur à laquelle le groupe avançait. Elle n'apprécia pas du tout, cette dernière remarque et malgré sa patience infaillible, s'apprêtait à lancer une réplique cinglante quand Creed intervint. Étonnant qu'il veuille calmer le jeu. L'invocatrice se contenta alors d'un profond soupir agacé et d'un hochement d'épaules complètement blasé. Le fait que Train soit si pressé et que Creed vienne à son secours étaient des plus suspects. Elle suspectait ces deux-là de manigancer quelque chose, Train en particulier. Sans doute avait-il déjà planifié sa fuite et voulait se hâter de mettre son plan à exécution. De même il aurait contrariant pour lui que d'autres personnes se joignent à leur groupe. Quoiqu'il en soit, ils étaient maintenant 3 à pouvoir l'empêcher de partir et Shiro était prête à tout faire pour le garder le plus longtemps possible auprès de Yevon bien qu'elle n'aurait pas pu expliquer pourquoi.

" Dans ce cas tant pis pour vous. J'avais pensé que cette visiosphère vous étiez précieuse et que vous n'étiez pas pressé de devoir affronter Dame Yuna. Cela n'a pas l'air d'être le cas. Tant pis pour vous. "


* Il peut toujours courir, je n'ai aucunement l'intention de lui révéler mes plans. *


Sur ces paroles, elle enfourcha plus ou moins maladroitement un chocobo. Elle n'aimait pas ces bestioles comme elle n'aimait pas les animaux en général. Pour elle, ils n'étaient que bons à disséquer, m'enfin bref. De plus, elle n'avait pas l'habitude de se déplacer à dos de volatile. Elle laissa donc les deux assassins prendre de l'avance : ils avaient une bien meilleure vue qu'elle et pourraient la prévenir en cas de danger, cela permettrait à Shiro d'éviter une remarque moqueuse de Creed concernant ses déboires avec sa monture. En effet, le chocobo ne semblait pas apprécier la jeune femme et avait décidé de rebrousser chemin. Ce fut au prix de grands mouvements de rênes qu'elle le ramena sur la piste à suivre. Toutefois, elle n'aimait pas vraiment que les deux assassins se retrouvent seuls à l'avant, qui sait ce qu'ils pouvaient bien planifier tout les deux ?

[HJ : On passe direct au Mont Gazaget ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aleajactaest.jdrforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De vieilles retrouvailles...   

Revenir en haut Aller en bas
 
De vieilles retrouvailles...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VIEILLES FIGURINES DE LA V1
» Le topic des vieilles pubs video ou magazines.
» [Oldies] vieilles pub BOD
» N°1670 - Retrouvailles entre cousins. (pv)
» Retrouvailles. (écrit par Mat'aenna + dialogue ig)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy :: Le monde de Final Fantasy X :: Le continent :: Plaine félicitée :: Ecurie de chocobos-
Sauter vers: