Final Fantasy

Forum rpg sur l'univers des final Fantasy. Ce site est consacré au monde de Final Fantasy 10
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halu

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Rencontre   Mer 12 Aoû - 14:11

Une belle journée comment ça, le soleil braillait la chaleur tapé très fort. Un jeune homme vêtu d'une veste noire fait ça promenade, il passait dans plusieurs recoins de la ville, arrivé devant un magasin de fleur, l'une des personnes qui s'occupait du magasin sortit pour accueillir la personne dehors. Comme tous les jours le jeune homme passait dans cette boutique pour admirer les fleurs et en prendre quelques unes, la propriétaire du magasin le connaissait assez bien. Ce jour là le jeune homme vêtu de noire acheta quelques fleurs, pour le nombre de fois qu'il est passé la propriétaire du magasin offrit une tulipe de la couleur de ses cheveux. Il la remercia pour son cadeau et repartie de nouveau faire ça promenade.

Quelques minutes plus tard. Le jeune homme s'arrêta pour se reposer, regarda les fleurs qu'il avait achetées et celle qu'on lui avait offerte. Une personne arriva devant lui, la personne était petite d'environ un mètre quarante, c'était une enfant, elle voulait une fleur pour l'offrir à quelqu'un. L'enfant expliqua ça situation, elle avait vu une personne couchée par terre, le jeune homme répondit si elle pouvait l'emmener le voir. La jeune fille accepta.

Arrivé à l'endroit ou la personne avait été par terre. Il voyait la personne par terre, à côté de lui un chien qui était aussi inconscient, le jeune homme demanda à la fille de ne pas s'approcher temps qui n'a pas inspecté les alentour. Il s'approche du corps, le corps était encore chaud, la personne était encore vivant, il regarda ensuite le chien, ne sachant rien du chien et de la personne par terre il écarta le chien un peu plus loin de l'aller. Pour éviter que le chien bouge quand se réveillera, il l'attacha à un poteau, devant le chien se tenait une petite rivière l'espace entre le chien et la rivière était si petite que la moindre mouvement pouvait lui faire tomber.

Le jeune homme retourna près de la personne inconscient, il remarqua que ses vêtements n'était pas banal et qu'il viendrait sûrement d'un autre endroit. Halu essaya de la réveiller en lui parlant, mais cela n'avait pas l'air de marcher, il regarda la personne, la jeune fille s'approcha de lui et comment ça par s'agenouiller devant le corps et donna des claques pour le réveiller. Halu surpris de la détermination de la jeune fille, il l'a laissa continuer.

Deux, trois minutes plus tard, la personne par terre comment ça enfin à bouger un peu. La jeune mal aux mains s'arrêta, se redressa. Elle comment ça par dire.


Allez réveilles-toi!

Le jeune homme observa la personne qui essaye de se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzaroth Hatari

avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Mercenaire
Niveau : Débutant
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 12 Aoû - 21:25

Hatari ouvrit les yeux difficilement, la première chose qu’il vit était une petite fille âgée d’une quinzaine d’année, assez petite. Elle avait de jolis yeux bleu, un teint assez pâle, habillée très bizarrement, elle portait un chemisier qui s’arrêtait à mi-hauteur du nombril. Une jupe assez courte ainsi que des bottes montant jusqu’aux genoux constituaient ses vêtements inférieurs.

La petite fille s’approcha doucement de Hatari et lui demanda d’où il venait et si le chien était a lui, la question le fit sursauter. Il se leva pour aller prendre son chien dans les bras, lui murmura des mots dans une langue inconnue de la jeune fille. Le chien gémit au bout d'un court instant, Hatari eut un petit sourire en voyant que son chien était vivant, trop heureux pour épandre son sentiment de joie.

Hatari se leva et plongea les mains dans l'eau coulant près de la porte, il jeta un oeil à la jeune fille et lui demanda son nom. La fille lui répondit qu’elle s’appellait Moyran, et lui présenta la personne qui l'accompagnait. Hatari saisit son chien qui commençait à grogner sur la grande personne en noir. L'homme le regarda de la tête au pied, il constatat qu’il ne lui voulait sans doute pas lui faire de mal. Malgré l'apparence, il restait sur ces gardes. Hatari tourna la tête vers Moyran à nouveau, il répondit à la question de son origine.

- Bon, je vais t’expliquer d’où je viens... Je viens d’un royaume appelé Albion, j’étais entrain de me préparer pour venger ma … ma... petite sœur... Au moment où j'allais prendre un téléporteur,pour me rendre à Westcliff, la téléportation s’est mal déroulée et je suis arrivé ici… Dans ce lieu inconnu.

Hatari leva les yeux et commença à admirer le paysage, il vit des objets volants, un soleil au zenith qui brillait de mille feux. Tout ici était de rouge, tout semblait être plaisible, comme un bon long fleuve tranquille mais, bizarrement, il sentait tout de même un danger qui rôdait dans cette amosphère, comme si quelqu’un voulait du mal à ce monde.

Le garçon ferma les yeux pendant quelques instants, prononça ces quelque mots : "Lucien… Je ne t’aurais peut-être pas cette fois-ci… Mais sache qu’on se retrouvera..." Puis il se leva et s’approcha de la grande personne en noir. Il se plaça devant lui, se baissa pour ramasser une des fleurs qu'il avait laissé tomber.

- Euh… Tu as dû faire tomber ça. Je pourrais savoir ton nom et pourrais-tu m’en dire un peu plus sur cet endroit ?

Hatari s’assit près de la personne vêtue de noir et l’écouta.


Dernière édition par Balzaroth Hatari le Dim 27 Sep - 2:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halu

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Mer 12 Aoû - 22:31

A son réveille, l'homme comment ça par observer la jeune fille qui était posée devant lui, il l'examinait comme s'il la décrivait dans sa tête. La jeune fille prise la parole, elle demandait ce qu'il faisait ici et si le chien qui était attaché été le sien. Surpris l'homme regarda autour de lui, il vit son chien attaché à un poteau, alors il courra à toute vitesse pour le détacher, on voyait à travers du visage de la personne une remontée de joie de revoir quelqu'un qu'il aimait.

Le jeune homme tout en l'observant, la personne qui était autrefois inconscient plongea ça main dans la petite rivière qui était à côté. L'homme se retourna fasse à la fille, en lui demandant son nom, le nom donnait, elle se retourna vers le jeune homme vêtu de noire et répondit que c'était lui qui l'avait accompagné. A ce moment -là, le chien qui était avec son maitre comment ça à grogner en direction qui était plus en arrière, ne voulant pas donner une expression de mise en garde il sera les quelques fleurs qui lui resté pour se défendre juste au cas où. L'homme aux couleurs de sable regarda fixement le jeune homme, comme a ça première rencontre avec la fille, il se baissa pour répondre à la question que la jeune fille lui avait posé. Tout en l'observant il n'entendit pas grand-chose, il observait pour la sécurité de la petite fille, après quelques mots la fille donna quelques expressions d'étonnement.

Un moment passait, l'individu aux couleurs du sable se leva tout en regardant le ciel et en l'admirant. Il donnait une expression d'avoir jamais vu de paysage comme celui-ci, son visage donne un air de tranquillité, mais son visage ne resté pas tout temps de la même façon. L'homme ferma de nouveau les yeux tout en remuant sa bouche, l'ennui comment ça à lui gagner, la fille revint du côté du jeune homme.
Le jeune homme surpris de voir la personne bouger dans ça direction, une fleur était par terre c'était celui de la fille. Ne sachant pas à qui était la fleur, l'homme la prise et leva son bras en direction du jeune homme en noir tout en disant que la fleur était à lui. Halu pris la parole.


Cette fleur appartient à la jeune fille, elle l'a laissé tomba au moment où elle a commencé à vous donner des claques.

La tête ailleurs, elle n'avait pas remarqué qu'elle l'avait laissé tomber, elle sauta pour la prendre dans les mains de la personne. Le jeune homme regarda la fille sautait pour prendre la fleur, il retourna la tête en direction de son interlocuteur.

Salut, qui es-tu et que fais tu ici?

Le chien grognait toujours, le jeune regarda un moment le chien, il se demandait pourquoi l'animal réagi ainsi, ne faisant pas souvent fasse au chien il ne compris pas la réaction. Au moment où il avait commencé à observer il vient une question.

Les habits que tu portes n'est pas banal, tu ne viens pas de Bevelle je me trompe?

La jeune fille s'ennuyait préféra partir pour rentrer chez elle, en avançant quelques pas elle se retourna pour saluer les deux personnes avec la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzaroth Hatari

avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Mercenaire
Niveau : Débutant
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Jeu 13 Aoû - 1:08

Hatari regarda Moyran et la salua puis vit son reflet dans la rivière et finalement répondit à l'homme en noir :

- Je suis désolé pour la fleur... Je pensais qu’elle était à toi, vu que tu en avais une dans la bouche et n'est plus là maintenant.
Non, je ne viens pas d’ici, tu as raison. C’est une très longue histoire, pour tout t’expliquer j’étais parti à la recherche de Lucien, il a tué ma sœur… Devant mes yeux. Ensuite... Il ma tiré une balle dans le ventre et je suis tombé d'une cinquantaine de mètres. J’aurais dû mourir, mais il n’était pas encore l’heure pour moi, du moins c'est ce que l'on m'a dit. Mais, tant que je n’aurais pas venger ma sœur, je refuserai que l'on me tue...

Une larme coula sur la joue du Hatari, il repensait à son passé qu’il avait enfoui au fond de lui, son regard avait changé, il était devenu triste et agressif à la fois. L’homme regarda sont chien et lui mumura :

- ‘Boyla Sima toruk Nar Darkangel’

Le chien qui grognait contre l’homme en noir s'arrêta soudainement, il était devenu aussi docile qu'un chaton. Hatari se leva et sortit un biscuit pour chien de sa poche, puis l’envoya à Darkangel pour le féliciter.

- Tu ne me semble pas très bavard. Tu n'as pas répondu à ma question tout à l‘heure. C’est quoi ton prénom ? Et après ça tu pourrais me faire visiter un peu cette ville. Elle m’intrigue, il faut que je trouve un moyen de revenir dans mon monde… C’est si différent du mien. Tu pourrais peut-être me dire ce que c’est que la marque que tu as sur le bras, si ça ne te dérange pas…?
Je suis un peu chiant avec mes questions, je sais… Mais sache que tout ça c’est nouveau pour moi. Je n'ai jamais vu une cité aussi grande.

Hatari sortit son Daïchi pour voir si il était encore intact après la téléportation, puis son Dragon Rouge, les deux armes étaient intactes.

L’homme de couleur sable rangeat ses armes,et il commença à marcher vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halu

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Jeu 13 Aoû - 12:38

L'homme aux couleurs du sable comment ça par s'excuser pour avoir donné la fleur à la mauvaise personne, il répondit ensuite à la question que le jeune homme avait posé, il venait d'un autre monde et cela étant très long à expliquer il préféra faire un bref résumé. Après avoir écouté la bref et compliqué histoire le jeune homme préféra rien dire d'autre, tout en l'observant une larme coula sur la joie droit et deux expressions donna son visage un qui est triste et l'autre énervé. L'homme baissa la tête vers son chien, le chien n'avait pas arrêté de grogner depuis il s'était réveillé, l'homme venant d'un autre monde prononça quelques mots inconnus, le chien s'arrêta subitement de grogner et devenu docile. L'homme sortit un biscuit de ça poche gauche, c'était sûrement pour le féliciter ou autre chose comme ça.

Par la suite L'homme comment ça à parler, il disait que le jeune homme n'était pas bavard, l'emmenait visiter la ville vu qu'il venait d'un autre monde et la question qui lui a plus marqué c'est la marque qu'il avait au bras. L'homme aux couleurs du sortit ces armes pour les inspecté. Le jeune réfléchissait un petit moment, ne voulant rien le cacher il pris la parole.


Cette marque renferme mon arme qui me sert à servir les morts.

En attendant la réponse du jeune homme, l'homme avança vers la porte. Le jeune accepta de le guider dans la ville.

Pourquoi pas j'ai du temps à perdre.

Il comment ça par avancer vers la place qui était juste à côté. Il se retourna vers l'homme pour l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzaroth Hatari

avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Mercenaire
Niveau : Débutant
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 14 Aoû - 19:46

Hatari suivi le jeune homme et en admirant cette cité magnifique. Arriver devant la grande place il s'assoie sur un banc, une troupe de garde passa, ils étaient magnifiques, une armure scintillante gris métallisé, assez épaisse, de grande lance et il avait tousse des casques sauf un. Ce dernier portait une masse en guise d'arme, il avait un foulard qui caché sa bouche et son nez, le foulard était de couleur rouge, l'homme en armure différent des autres avait les yeux bleus ciels, le garde s'arrêta devant un homme assis sur un banc en face d'eux, il est plutôt grand, il porte un T-shirt gris, un jean bleu, ses cheveux étaient de couleurs châtains. Tous les soldats s'arrêtèrent pour le regarder.

Le garde avec le foulard se présenta:

Je suis Korynandoyl, Commandant du douzième bataillon élite je voulais savoir ce que tu fais à attendre ici, ça fait une heure et demie que tu es là, à ne pas bouger juste a regarder les gens passer, tu pourrais m'expliquer?

Hatari était captivé par cette scène, l'homme prononça ces quelques mots :

- Darakel der foronsoul bikur Darkangel!

Le chien regarda l’homme aux couleurs de sable, et Darkangel aboia, il avança doucement vers les gardes et se mit assis à quelques mètres d’eux. Le chien de couleur noir était baissé avec les deux oreilles levées.

Hatari continuait a regarder l’homme interrogé par les gardes, il lui semblait famillier. Il l’avait déjà vu quelque part, dans un de ses cauchemars ou autres chose. Hatari ne faisait plus attention à Halu. La seule chose qu’il avait en tête était de parler à l’homme sur le banc en face. Il se leva et et siffla deux fois à l'intention de son chien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirr Redhal

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Tireur d'élite
Niveau : Apprenti
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 17 Aoû - 3:05

Le matin se levait sur Spira, réveillant quelques êtres, éclairant d'autres. Et d'autres encore n'étaient pas réveillés mais étaient en train de sortir du monde merveilleux et fantastique des songes, là où tout était permis à l'esprit vagabond de chaque être vivant et pensant. C'est de ce monde qu'émergea un homme blond de grande taille, il se leva et, après un bon nettoyage, il s'habilla et sortit. Ces gestes semblaient être devenus une habitude pour cet homme qui exécutait chacun des mouvements avec la précision d'un comédien ayant répété à moult reprises la scène qu'il devait jouer.

L'homme châtain clair sortit dans la rue, se promenant les mains dans les poches. Il était habillé d'un tee-shirt gris-noir, un pantalon assorti avec deux étuis, situés respectivement à la hanche droite et à la cuisse droite, ainsi que des chaussures de marche. Une veste beige en cuir recouvrait le torse de l'hume et une paire de gants noirs recouvrait ses mains. Dans l'un des étuis, ouvert sur le dessus, dépassait le manche d'un étrange objet métallique ressemblant à un pistolet.

L'hume arriva à proximité des portes gigantesques de la ville, il contempla leur grandeur puis le chemin menant vers la forêt de Macalania. Il soupira d'un air songeur mais déçu dans un sens et alla s'assoir sur un banc métallique se trouvant par là. L'homme regarda à gauche et à droite puis posa son regard sur le chemin, ignorant les gardes et autres personnes passant par les environs. Il semblait n'avoir que ce chemin en tête.


** Peut-être qu'elle viendra aujourd'hui. Ne perds pas espoir, Kirr ! **

Kirr gardait donc les yeux tournés vers ce chemin, il l'observa, ne pensant à rien pendant longtemps. Une heure et demie s'écoula sans qu'il ne bouge. Cela attira l'attention d'un garde patrouillant dans les environs qui vint l'interpeler, accompagné de sa patrouille. Il s'annonça et demanda des explications à l'homme châtain-blond assis. Ce dernier tourna les yeux vers le soldat, tout en faisant cela il aperçut deux hommes et un chien assis en face mais n'y attacha guère d'importance. Il connaissait les gardes du coin et savait comment se débarrasser d'eux sans s'attirer d'ennui. Il se leva, le garde était un peu plus petit que lui mais il le fixa malgré tout dans les yeux et ne put s'empêcher de lancer une pique.

Commandant d'un bataillon d'élite hein ? Comment ça se fait que vous soyez là à patrouiller dans ce cas ? Yévon aurait-il si peu de considérations pour ses soldats courageux ?

L'homme ne souriait même pas lors de la petite provocation, le soldat en face n'avait pas apprécié le ton de cet homme, il pouvait l'emmener directement, certes, mais il ne devait pas non plus perdre de temps et plutôt se concentrer sur la recherche des potentiels terroristes pour la Ville Sainte. Korynandoyl se contenta donc de grincer les dents et de répondre d'un ton sec.

Je suis un officier de Yévon je te rappelle, misérable civil. Tu ne peux pas me parler comme ça. Tu as de la chance que j'ai d'autres chats à fouetter. Maintenant, réponds à ma question.

L'homme châtain-blond soupira et, sortant les mains de ses poches et, les croisant derrière la tête, répondit d'un ton las à ce soldat.

Je ne fais que regarder ce chemin, ai-je fait quelque chose de mal ? Est-il devenu interdit de regarder les routes maintenant ? Peut-être pensiez-vous que j'étais un potentiel malade mental attendant ses alliés pour attaquer Bevelle ? Si tel était le cas, ne pensez-vous pas que j'aurai pu choisir un lieu encore moins discret que la porte pour les faire entrer ?

L'hume était toujours calme et sérieux, bien qu'on pouvait sentir une pointe d'ennui dans sa voix et sa façon d'agir. Le soldat grimaça et se retint d'empaler cet homme arrogant sur le champ ou bien de l'emmener pour un interrogatoire de force. Il fit signe à ses chiens en armure et partirent rapidement. L'homme venait tout les matins sur ce banc observer la route jusqu'au zénith du soleil, ce n'était pas la première fois qu'un garde l'interpelait mais si il disait vrai, c'était la première fois qu'un officier venait le questionner.

** Etrange qu'un "commandant" se dérange pour moi, simple civil... Mais bon, voyons ce que voulait cet homme au chien qui m'observe. **

L'hume fixa les deux hommes ainsi que le chien et approcha d'eux, les bras toujours croisé derrière la tête, et leur parla, se tenant debout.

Vous écoutez les discussions des gens ? Ce n'est pas très bien vu dans le coin, vous savez ? Il y en a qui vous aurait étripés depuis longtemps.

L'homme laissa le temps s'écouler, marquant un léger silence entre eux et profita d'observer ces êtres. L'un possédait des yeux ainsi que des cheveux violets et portait des habits sombres, l'autre semblait dans des couleurs plus clairs mais très semblables entre elles, en effet il semblait vêtu uniquement de ton dans le beige. Le chien quant à lui disposait d'un pelage noir et semblait être bien dressé par son maître, qui était sans nul doute l'homme aux vêtements beiges. Lorsqu'il reprit la parole, l'homme debout parlait toujours du même ton calme mais ennuyé.

Que désiriez-vous tout les deux à me regarder ? J'ai quelque chose qui ne va pas avec votre façon de voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halu

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 17 Aoû - 15:15

Le jeune homme vêtue de noire se retourna en direction de la personne qui venait de rencontrer. L'homme aux couleurs du sable avança de quelques pas et admirés avec un regarder émerveillé les soldats qui passaient l'un d'eux était vêtue d'un foulard rouge. N'ayant aucune attirance pour les soldats le jeune homme croisa les bras en attendant que la personne ait finit les des admirer.

Quelque minutes passèrent, le soldat au foulard rouge arrive devant une personne de grande taille vêtu d'un tee-shirt noire par-dessus une veste en cuir beige, le jeune homme en noire voyait quelque chose que la personne avait sur la hanche du côté droit, mais il était bien trop loin pour savoir ce que c'est. Le soldat comment ça à interroger d'un ton que le jeune homme pouvait entendre depuis son emplacement. La personne assis sur le banc ne parlait pas assez fort pour qu'il entend, mais vu les paroles du soldat il devait sûrement le provoquer ou autre chose comme ça, un chien de couloir noir passa devant lui c'était le chien qu'il avait attaché à un poteau et le chien partit en direction des soldats. Voulant prévenir la personne à qui appartenait le chien, mais l'expression sur son visage était différente, c'était comme s'il était captivé par la scène, aussi ne réagissait pas même quand on le parle, ne voulant pas savoir, le jeune homme vêtu de noire tourna la tête pour regarder les environs, près de lui passait une personne avec des fleurs en mains, il regarda les fleurs pendant une courte durée, il décroisa les bras et regarda la tulipe que la vendeuse lui à donner. A ce même moment la personne de grande taille se leva, il était un peu plus grand que les soldats, croyant qu'il allait se passer quelques choses d'intéressante, le jeune homme rangea la fleur dans ça poche en laissant que la tige à l'intérieur et observa la scène.

Après avoir parlé un peu, les soldats se retire avec une expression pas très sympathique, le chien revint vers son propriétaire, l'expression de que donné sur son visage avait disparue, L'homme au couleur du sable se baissa pour écouter le chien.
L'homme de grande taille fixa un petit moment les deux personnes plaçaient en fasse de lui et il s'approcha. A courte distance avec les trois personnes, la personne de grande taille comment ça à parler. Il faisait une réflexion aux deux personnes devant lui, c'était pas bien de d'écouter les personnes qui sont en train de discuter dit-il. Le jeune homme à la veste noire répondit.

Excuse moi d'avoir écouté, mais faut dire que j'entendais pas grand-chose.

Ne voulant pas attirer d'ennuis, il arrêta de parler aussitôt que la réponse est donnée. Il regarda la personne côté de lui entendant qui donne lui aussi une réponse. Le jeune homme vêtu d'une veste noire voulait poser une question à la personne qui était avec les soldats, Ne pouvant plus s'empêcher il le posa quand même.

Qu'est-ce que voulaient les soldats? C'est rare de voir un commandant si s'en est un, patrouiller en ville.


Au loin le soldat au foulard rouge était tellement énervé que qu'il voulait chercher quelqu'un avec qui il pourrait se défouler, le soldat regarda autour de lui il vit l'homme vêtue des habits aux couleurs du sable, les habits que portait la personne étaient peu banals dans la ville. Le soldat se doutée de quelques choses, il voyait aussi à côté de lui la personne qui lui mit en rogne. Voulant se défouler sur la personne aux habits de cuir il avança avec sa troupe en direction des trois personnes
Le jeune homme remarqua les soldats approchés, ne voulant pas attirer des ennuis avec les soldats il se demandait tout d'abord pourquoi les soldats venaient dans cette direction. Il voyait l'expression qu'avait le soldat au foulard, en se doutant que les soldats aller venir nous chercher des ennuis le jeune homme comment ça par dire.


Tien les soldats s'approche de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzaroth Hatari

avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Mercenaire
Niveau : Débutant
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 17 Aoû - 22:19

L’homme aux couleurs sablées regarda l’homme qui parlait à Halu. Il voyait que cet homme n’était pas ici pour plaisanter, il n’aimait pas sa façon de parler à lui et à Halu. Hatari regarda ce dernier pour le lui faire comprendre qu’il devait lui répondre en premier à sa question.

On voyait que Halu ne voulait pas chercher d’ennuis, il n'était pas la pour chercher le combat mais pour faire visiter la ville à Hatari. Puis continuer à vivre normalement.

Hatari leva les yeux au ciel et eut un petit sourire narquois avant de répondre :


- Pour moi c’est simple, je ne connais pas cette région et je suis quelqu’un d’assez curieux. Même trop à mon goût... J’ai demandé à mon chien de venir t’écouter parce que cela m’intéressait de voir ça. C'est la première fois que je vois des gardes chercher des embrouilles avec une personne. Et puis... Je sais pas mais tu me sembles familier, comme si je t’avais déjà vu quelque part… Qui sait, peut-être dans une vie antérieure

Hatari haussa les épaules et regarda Halu en train de mettre une fleur dans sa poche, mais l'homme en noir regardait quelque chose qui le faisait soupirer assez fort pour comprendre que les ennuis arrivaient. L’homme aux couleurs de sable se tourna vers la direction dans laquelle Halu regardait pour découvrir ce qui se passait et vit les gardes venir sur eux.

Hatari alla à leur rencontre avec un sourire narquois, arrivé devant eux il leur demanda :

- Puis-je vous aider ?

Korynandoyl s’arrêta devant lui.

- Quoi? Tu as un probleme avec nous? Tu veux peut-être te battre?

Hatari haussa les épaules et soupira, son chien commençait à grogner.

- Non je ne cherche pas les ennuis, mais laissez cet homme tranquille. Ca ne vaut pas la peine de chercher des ennuis, je suis sûr que vous avez d’autres chats à fouetter, et des plus gros surtout.

Le garde répondit en grinçant des dents:

- Très bien... Mais sache que si vous faites le moindre pas de travers, je le saurais tôt ou tard et je ferais tout pour vous retrouver tous les trois...

Hatari le regarda et sourit en fermant les yeux:


- Vous n'aurez pas à nous retrouver.


Hatari se retourna et alla rejoindre Halu et l’homme aux couleurs sombres.

- Je pense qu'il n'y aura plus de problème avec ces gardes. Par contre toi, tu pourrais te présenter, tu viens sans nous dire qui tu es ni rien du tout. Et je n’aime pas trop donner mon identité sans savoir quelque chose de l’autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirr Redhal

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Tireur d'élite
Niveau : Apprenti
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Rencontre   Mar 18 Aoû - 15:48

L'homme en noir répondit en premier, s'excusant et donnant une petite excuse inutile aux yeux de l'homme châtain-blond. Un léger silence survint après la réponse, l'homme à la veste beige observa les trois êtres proches de lui, ils ne devaient pas être d'ici tout les deux et le chien non plus. Une question s'échappa des lèvres de l'homme en noir, le dénommé Kirr se contenta d'hausser les épaules en fermant les yeux.

L'homme blond observa le chien, il semblait docile et joyeux, pourtant la présence d'un étranger aussi près de lui devrait lui attirer des grognements, mais pas un seul grincement de dent ni aucune agressivité ne se faisait sentir de la part de l'animal. Le maître de ce dernier donna alors la raison qui l'avait poussé à écouter l'altercation entre les gardes et lui. Il parla également d'une demande faite à son chien, pouvaient-ils communiquer ensemble ?


Bien évidemment que c'est la première fois que tu vois des gardes s'en prendre aux gens si tu n'es pas de cette région... Quant à ton histoire de me connaître... Je n'ai pas de vie antérieur, tu auras rêvé ou vu quelqu'un qui me ressemblait voilà tout...

L'homme en noir plaça alors une fleur dans sa poche et commenta l'arrivée des gardes. Ce fut l'homme assis qui se leva et alla parler avec les soldats, qui désiraient revenir faire des ennuis à l'homme qui avait rabaissé leur capitaine. Ce dernier resta debout et n'écouta pas une bribe du dialogue entre l'homme au foulard et celui à la natte. Qu'importe si il s'attirait des ennuis après tout, il ne lui avait rien demandé donc pourquoi l'aider ?

Le dialogue continua et l'homme aux cheveux bruns revint, affirmant quelque chose qui ne pouvait l'être. Il demanda ensuite l'identité de l'homme à la veste beige ainsi que quelques informations sur cet homme mystérieux, qui répondit d'un ton ennuyé et dédaigneux.


Et pourquoi devrais-je te dire mon nom ? Je ne t'ai pas demandé ton identité, alors pourquoi devrais-tu me la donner ? Je me fiche que tu t'appelles Georges ou Kalim, ça ne m'intéresse pas.

L'homme aux cheveux blonds jeta un regard à l'homme en noir.

Tu me sembles déjà plus calme que lui, mais aussi plus jeune...

Ce personnage en noir et aux cheveux violets était inhabituel et quelque chose en lui inspirait la méfiance, comme si il n'était qu'une façade pour dissimuler quelque chose de bien plus dangereux. L'homme aux cheveux châtain-blond ne savait ce que c'était mais quelque chose lui indiqua de ne pas trop provoquer cet être inhabituel.

** Je dois me faire des idées, ce n'est sans doute qu'une mauvaise impression rien de plus... **

Bon, c'est pas le tout, mais je vais retourner à mon bac...

L'homme fit demi-tour et commença à marcher vers son banc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halu

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 24 Aoû - 12:16

Aussitôt que le jeune homme vêtu de noir prévenait des gardes, l'homme aux couleurs du sable alla à leurs rencontre. L'ennui se faisait savoir, le jeune homme comment ça à s'impatienter de rien faire, le jeune homme aux habits noires tourna du regard des soldats pour regarder les magasins d'à côté. L'homme vêtue de couleur sable, revenait après avoir parlé aux soldats et disait qu'il n'y avait plus rien à craindre. Les deux personnes aux couleurs assez ressemblant comment ça à parler, toujours dans son coin, le jeune homme aux cheveux violet tourna tout son corps pour regarder les magasins.

Les mots qu'ils ont échangés, n'était pas plus amicale les uns que les autres. L'homme à l'habit de cuir prononça quelques mots pour le plus jeune du groupe, les mots prononcés était pour dire qu'il était plus calme et plus jeune...

L'homme aux cheveux blond semblait réfléchir à quelque chose après avoir dit les quelques mots, aussitôt il décida de retourner sur son banc. Le jeune homme se tourna en direction de l'homme qu'il avait trouvé dans un coin de la ville et commence à dire.


Tu veux toujours visiter la ville ou tu veux rester avec lui ?

Le jeune homme décroisa les bras et regarde l'autre personne s'asseoir à rien faire. Il tourna un peu la tête en direction de l'homme, en regardant son visage il était comme en admiration pour l'autre personne qui était venue leur parler. Ne voulant pas rester sur place le jeune homme commence par dire.

Je vais faire un tour aux magasins d'à côté, je commence à fatiguer de rester sur place...


Les magasins devant lui exposer des armes, armures et toute sorte de choses comme ça. Le jeune homme disait dans ça tête.

*Les armes exposaient ici ne servent à rien et on dirait des armes fait trop vite... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzaroth Hatari

avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Mercenaire
Niveau : Débutant
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Jeu 27 Aoû - 20:47


L’homme de couleur sable se leva…Il avait fermer son poing,il regarda l’homme s’éloigner pour aller sur son banc,il lui dit:


-je suis désolé de t’avoir déranger, mais bon…peut de personne te ressemble…,et je suis sur de t’avoir déjà croiser dans un autre monde,mais…c’est pas possible j’ai du rêver,mais bon je suis pas là pour regarder les gens passer toute la journée…


Hatari ferma les yeux et il prononça doucement:

-Je doit trouver une façon de revenir à Albions,et retrouver les personnes chères à mes yeux…

L’homme à la natte s’assis sur le banc,il avait un regard triste,il regardait son chien qui était en train de sauter après les oiseaux,en aboiyant,Hatari sourit et il laissa joué son chien.

L’homme au yeux violets regardait Hatari et il lui dit:

-tu veut qu’on visite la ville ou tu veut rester avec lui?

-euh… je sais pas je vais rester sur se banc a penser…


-en attendant je vais aller voir le magasin d’à coté

le soleil commençait à se coucher le ciel était devenue jaune-oranger,soudain,Hatari entendit quelqu’un qui l’appela cette voix lui était familier,Il se retourna et il aperçu Moyran,elle courait vers lui et lui dit:

-Salut Hatari

-Salut Moyran tu va comment? *Hatari se gratter l’arriere de la tete avec un sourire gêné*


-Euh…pas très bien,c’est juste que je voulait te voir,je m’excuse d’etre parti aussi vite se matin mais ma mere m’attendait,mais je doit te poser une question… Est-ce que se soir je peut rester avec toi…parce que ma mere… les gardes l’on emmené…je sais meme pas pourquoi quand je suis rentrer chez moi avant y’avait un garde avec un foulard rouge qui avait prit ma mere par la main pour l’emmener…elle me cria que je devait partir loin d’ici…


-ah ok…je suis vraiment désolé pour ta mère,et ton père il pourrait pas t’aider?


-mon père sa fait déjà deux ans qu’il est parti…personne c’est ou il est…

-bon bah ok,tu peut rester avec moi se soir par-contre il faut trouver un endroit ou manger et dormir, je ne connaît pas du tout cette ville…


-Ok y’a pas de problème,par-contre je veut te montrer quelque chose,Suis moi!!


-Bon ,je part manger et me coucher Halu, bonne soirée a toi,merci pour tout.


La fille se leva prit la main d’Hatari et l’emmena à l’endroit qu’elle voulait lui montrer absolument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirr Redhal

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Tireur d'élite
Niveau : Apprenti
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 30 Aoû - 14:24

Les deux hommes conversèrent un moment avant que le jeune n'aille voir les magasins d'armes et armures. Il semblait désintéressé de par tant de choses, marchant en regardant d'un air blasé chacun des objets présentés. Une jeune enfant vint alors discuter avec l'homme à la natte, il se leva après discussion, salua son compagnon et partit accompagné de la fille.

L'homme sur le banc soupira et regarda l'heure. Ehra ne viendrait pas non plus aujourd'hui, il avait beau venir chaque jour sur ce banc, jamais elle ne venait... Il repensa alors à elle, ses cheveux noirs tombant sur ses fines épaules, ses mains douces comme de la soie, ses yeux bleu foncé au regard tendre et compréhensif... Elle ne lui avait même pas dit au revoir et encore moins donné d'indications, alors pourquoi croyait-il à son retour chaque jour ? Sans doute une folle idée afin de croire qu'elle reviendrait durant la journée comme ça...

Kirr soupira et se leva, mains dans les poches, et marcha un moment. Après quelques instants, il découvrit une maison interdite d'accès par des soldats qui lui étaient familiers.


** Les hommes accompagnant l'autre idiot... Qu'est-ce qu'ils ont encore fait ? **

Il avança, passant devant en jetant un oeil à la porte brisée en deux, sans doute par l'un des soldats. Ces derniers lui jetèrent des regards, mais il ne s'attarda pas et continua sa route. Sans doute que l'homme au foulard n'était pas patrouilleur après tout, il venait plutôt emmener une personne qui pouvait être jugée comme potentiellement dangereuse, mais ce n'était pas son affaire. L'homme continua à marcher lorsque, au détour d'une rue, il tomba sur un homme à natte et une enfant qui semblait triste.

Tu es partout dis donc... D'ailleurs, pour tout à l'heure sache que chaque personne est unique et donc peu de personne vont me ressembler vois-tu ?

Il jeta un oeil à l'enfant dont les larmes coulaient sur les joues.

Et que fais-tu avec cette enfant ? Ton compagnon aux cheveux violets ne te plaisaient plus et tu t'es rabattu sur cette pauvre enfant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halu

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 21 Sep - 20:41

Le jeune homme vêtue d'une veste noire restait quelques minutes devant le magasin. Les armes qui étaient exposées dans le magasin n'avait aucune utilité.

Après avoir donné son avis sur les armes, l'homme avec qui il devait faire visiter la ville cria qu'il ne voulait plus visiter la ville. Il se retourna et vit la gamine qui était avec lui un peu plus tôt. L'homme a la natte disait aussi qu'il allait manger et aller se coucher, tout en promenant la fille avec lui.

Le jeune homme tourna la tête et voyait l'autre personne avec qui il parlait. Toujours assit dans son coin à attendre que le temps passe. Même pas deux minutes passaient l'homme sur le banc se leva et part aussi. Étant tout seul, il préféra partir aussi. Il se retourna le vent commençait à souffler, le jeune homme alla dans une ruelle, dans cette ruelle il pouvait trouver quelques fleurs qu'il venait souvent voir quand il s'ennuie. A mi chemin dans la ruelle, une petite douleur arriva à l'endroit où le faux était rangé. La douleur arrêtait pas, son bras commençait à trembler, il serre son bras avec l'autre main pour essayer de la calmer. Quelques petites minutes passa, la douleur s'arrêtait, il se plaqua contre un mur tout en essayant de retrouver son calme. Le jeune homme continua son chemin avec le bras qui tremblait encore un peu. Sur le chemin il vit trois personnes. Les trois personnes étaient ceux avec qui il avait parlé. Au moment où il était arrivé le plus grand des trois avait dit un mot qui ressemble à « enfant ». Sans réfléchir il commença par dire.

A bah...

Après avoir dit les quelques mots, il regardait les visages, la petite avait quelques l'armes aux yeux, ne savant rien dû tout il s'approcha des trois personnes pour parler. Ne voulant pas montrer l'état de son bras, il le cacha derrière son dos tout en disant.

Qu'est il arrivait à la fille?

Arrivait à côté de la personne avec les cheveux blonds, il tourna la tête en direction de la personne avec la natte en attendant une réponse, mais une envie de parler lui pris.

hm... moi je dirais que c'est vous qui l'a fait peur et fait pleurer ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzaroth Hatari

avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Mercenaire
Niveau : Débutant
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 27 Sep - 2:20

Hatari ,regardait la jeune fille pleuré…, il ne savait plus quoi dire,après tout se n’était pas de sa faute,il se pencha vers elle et lui parla doucement avec une voix douce et calme,on aurait dit que c’est paroles venait de tout les cotés, sa voix avait tellement changer,que même la jeune fille le regardait avec un air surpris,toute ses paroles l’avait profondément toucher,au moment où elle allait lui prendre la main,un homme avec une voix familier , arriva derrière eux,il aperçu l’homme qui était assis sur le banc tout à l’heure.

Hatari resta néanmoins assis ,et se retourna pour voir se que l’homme blond lui voulait.



-Tu es partout dis donc... D'ailleurs, pour tout à l'heure sache que chaque personne est unique et donc peu de personne vont me ressembler vois-tu ?

Hatari leva sa tête et regarda fixement les yeux de l’homme blond.


**pour tout te dire,je reconnais les hommes que j’ai déjà vue,et je suis sur que je t’ai déjà croisé!même si cela me parait impossible,mais j’en suis sur,et puis sa va rien changer a la situation…tu va toujours me contre-dire,mais bon cela n’est plus un problème…je vais faire comme si je ne t’avais jamais vue auparavant…**

-Et que fais-tu avec cette enfant ? Ton compagnon aux cheveux violets ne te plaisaient plus et tu t'es rabattu sur cette pauvre enfant ?

Hatari ce leva,sont regard avait changer,il était devenue agressif.

**Pour commencer elle pleure pas de ma fautes,,de deux avant de juger les gens, essaye de comprendre les situation,je pense pas que si elle pleurait de ma faute, elle ne serait pas à côté de moi!Depuis avant je la soutien,et j’essaye de l’aider…**


Hatari ferma ces poings,et sa voix devenait de plus en plus agressif.

**Et…**


Une main chaude et douce prit la main de L’homme à la natte,et au moment de se retourner la jeune fille colla ses lèvres sur celle de Hatari!L’homme au couleur sable ,était stupéfait,il ne bougeait plus,il regardait la jeune fille qui venait juste de l’embrasser,elle s’approchat de lui et elle se colla a sont torse.Hatari caressa sa longue chevelure noir et la regarda fixement dans les yeux…ses yeux bleu aussi vaste que l’ocean,le grand homme au couleur sable essuyai la larmes qui coulait encore sur sa joue.

La jeune fille le regardat avec un sourire au coin de ses lèvres,et au moment ou elle allait lui dire quelque chose,Halu arriva.

Hatari soupira en le voyant arriver et il savait déjà se que Halu allait lui dire.

-A bah... Qu'est il arrivait à la fille?

-hm... moi je dirais que c'est vous qui l'a fait peur et fait pleurer ensuite...


Hatari soupira.

**Moyran,je peut leur dire se qu’il c‘est réellement passer?**

-euh…bah oui…sa va pas changer les choses de toutes façon…

Moyran cacha sa tête dans le torse de Hatari et elle soupira profondément…

**enfaite…Moyran a perdu ces deux parents en quelque sorte… sont pêre a disparue depuis 2 ans,et sa mère… les gardes l’on emmené se matin…et elle sais pas ou elle va vivre,elle sait pas comment faire,elle est complètement perdu…elle est venue me voir avant ,je suis parti avec elle on à attérit ici, elle ma expliquer et elle c’est mise à pleurer…sa vous suffit cette explication?**

L’homme de couleur beige prit la main de Moyran et s’assis.


**euh…Halu tu as quelque chose à cacher tu tremble et pourquoi tu cache ton bras dérrière ton dos…?**


Hatari regarda fixement Le bras de Halu qui tremblait bizarrement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirr Redhal

avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Tireur d'élite
Niveau : Apprenti
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Rencontre   Dim 27 Sep - 2:56

Le jeune homme aux couleurs sablées se pencha légèrement vers l'adolescente, alors en larmes, et la rassura avec des paroles douces un instant avant l'arrivée de l'homme blond. Lorsque vint la question, Hatari répondit d'un ton légèrement vexé, qui augmentait à mesure qu'il parlait. Il en vint même à devenir presque hostile, détail qui n'échappa pas à Kirr qui s'était préparé mentalement à un éventuel combat contre cet homme, combat qui mourra dans l'oeuf en raison de l'intervention, très féminine, de Moyran. Cet acte eut pour effet d'apaiser l'énervé, avant l'arrivée du troisième personnage masculin de l'histoire, Halu. Son intervention fut dans le même style que le blond et, à nouveau, l'interpellé semblait ne pas apprécier les questions, dans un style désespéré cette fois-ci cependant.

On va enfin savoir le "pourquoi" du "comment"... Il était temps.

La petite histoire fut contée mais ne sembla pas atteindre particulièrement Kirr, restant le dos raide et le regard fixé sur celui du locuteur. Les gardes avaient donc à nouveau agi au détriment d'une personne qui se retrouvait seule. L'homme blond s'apprêtait à rétorquer quelque chose quand il fut pris de court par le second personnage, notant un détail sur le corps du garçon aux cheveux violets.

Peut-être est-ce la maladie de Parkinson ? Faut penser à consulter.

Malgré le ton désinvolte sur lequel il fit sa petite réflexion, l'hume surveillait quand même le garçon, si il s'avérait aussi instable mentalement que l'autre, il devrait bien faire quelque chose. Préférant ne pas faire empirer la situation d'avantage, après tout un affrontement avait déjà été évité, Kirr resta en retrait, tournant légèrement sa silhouette en direction du violeté, dont la réponse se faisait attendre. Cependant, un bruit attira son attention et, jetant un regard par-dessus l'épaule, coupa tout début de conversation.

Sans vouloir être impoli, je crois que tu devrais partir Moyran. Si les gardes qui ont enlevés ta mère te recherche, ceux-ci sont là pour toi.

Les paroles de l'homme n'étaient pas sans fondement car, en effet, trois soldats habituels ainsi que leur meneur, vêtu d'un foulard rouge familier, approchaient en direction du petit groupe, fixant la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halu

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Lun 28 Sep - 19:41

Après avoir dit que c'était les deux personnes qui avaient fait pleurer la jeune fille à côté de l'homme à la natte. Dès que le jeune homme vêtu de noire prononça la question il remarqua que l'homme qui était à côté de la petite fille soupirait. Il observait un peu la scène, une fille qui pleurait dans les bras de l'homme à la natte et l'autre avec les cheveux blonds qui était toujours aussi calme comme s'il voulait embêté quelqu'un et en voyant la tête la personne à côté de la fille le mot « embêté » est peut-être vrai. A ce moment-là la personne avec les cheveux blonds dit qu'ils allaient enfin savoir ce qu'il s'était passé.

Un petit moment, le temps que que l'homme aux couleurs de sable soupirait, il demanda à la fille s'il pouvait expliquer la situation, la fille hésita un peu, mais n'ayant rien à perdre elle répondit qu'il pouvait raconter. Après une longue explication l'homme qui venait d'un autre monde d'après lui ajouta si l'explication suffisait. N'ayant pas très envie d'une autre explication il hocha la tête pour répondre « oui ». le propriétaire du chien qui était un peu laissé à l'écart pris la main de la fille et s'assit. La personne assit profita du moment pour demander ce que caché avec le bras derrière le dos à la personne aux cheveux violet et il finit par fixer le bras en attendant la réponse. L'autre personne qui était à côté du jeune homme en noire rajouta quelque chose, il parlait d'une maladie du nom de « Parkinson » et ajoute aussi qu'il fallait se faire consulter. Cette intervention était arrivée au bon moment même si le nom de la maladie n'est pas ce qu'il voulait...


Cette personne a raison, pour le nom de la maladie j'en suis moins sûr, mais faut que j'aille me faire consulter comme il le dit si bien.


Un petit moment de silence suivi, des bruits de pas arrivés dans cette direction c'était des gardes, D'après la déduction de l'homme aux cheveux blond ils sont sûrement venu pour la fille. Ne voulant pas se battre dans un endroit comme celui-ci, il commence par dire.

Il y a effectivement des gardes, vu que j'ai mon bras à moitié mort je préfère vous laisser faire.

Le jeune homme alla derrière des deux autres pour s'abriter, mais n'ayant pas un total confiance à ces personnes il prépara quand même une fuit si besoin. Voulant servir à quelque chose il se prépare à faire des soutiens moral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balzaroth Hatari

avatar

Masculin Nombre de messages : 9
Age : 25
Localisation : Bevelle
Classe : Mercenaire
Niveau : Débutant
Date d'inscription : 12/08/2009

MessageSujet: Re: Rencontre   Ven 30 Oct - 0:47

Hatari regardait les gardes s’approcher d’eux,sa colère augmenter en lui…il devait vite penser à autre chose avant que sa se termine dans un bain de Sang,La jeune fille se mit derrière L’homme de couleur sable et l’enlaça fort en tremblant…Hatari regardait le ciel,comme si c’etait la dernière fois qu’il allait la voir,Son chien commençait à grogner.

Les Gardes arrivait devant eux,Hatari regardait Kirr Redhal et lui dit tout doucement.

-Part avec Halu,Il souffre…sont bras est de pire en pire je sais pas si il va tenir le coup,va voir le médecin le plus proche s’il te plaie…Moi je vais m’occuper personnellement de ces zigolos en armure…

L’homme de couleur sable regardait une dernière fois sa bien aimer…et lui fesat signe de partir se cacher en lui disant ces quelque derniers mots.

-Moyran…Je t’aime,on se rencontrera de nouveau si le destin le veut bien,Je te promets de revenir…Dans 3 jours rendez vous dans le même endroits…Si je suis encore…

-Tais toi!!!…pourquoi…Pourquoi tu veut voir ses fichus Gardes…pourquoi risquez ta vie pour moi…Une enfant si fragile…

-Moyran…

-Hatari je t’aime…je veut restez a tes cotés c’est seulement quand tu est proche de moi que je suis rassuré et que je n’est peur de rien ….

-…j’aimerait tellement restez avec toi…Mais…ma vie n’a plus d’importance,avant d’arriver ici,j’était un Héros… Le héros d’Albion,j’était respecter par tout le monde…et maintenant me voilà ici perdu…j’en peut plus Je veut en finir avec cette vie…

-et …moi suis-je pas importante a tes yeux…?

-Si…mais…


-Chute

*l’embrasse*

- je vais te faire confiance dans trois jour rendez vous ici même, Je t’aime Hatari…

-moi aussi…

Le regard d’Hatari avait changer,un regard remplie de Haine et de souffrance…Son sang bouillonné comme au temps d’Albion,il commença à s’avancer vers les gardes,pour écouter ceux qu’ils ont à dire Arriver devant eux, le garde avec le foulard rouge s’avança pour lui parler.

-Mh…que veut tu ?

-Je viens chercher la fille de la femme que j’ai capturer se matin!Ou est t’elle je l’est vue au loin dans tes bras!

-tu croit franchement que je vais te le dire…j’ai rien a perdre moi,la mort me fait pas peur…prend moi à la place d’elle…

-Comme tu la si bien dit ’tu n’as plus rien perdre’ en revanche elle…Si!J’ai passer une mauvaise journée…et je veut montrer c’est qui le maitre ici…

-On va faire un pacte toi et moi!Tu me bats en duel je te dit ou est la fille…Je te bats,je te dit rien et de plus je te tue…Je vais pas faire les chose a moitié!

-hm…Je suis d accord,rendez vous se soir a minuit pille…devant la sortie de la ville on ira se battre ou personne nous verrat et sache que après avoir dit ou est la fille je te tuerait.c’est de la folie de se battre contre moi…mais j’accepte ton défi.

Hatari Ferma les yeux et lui tourna le dos,un pale sourit se lie sur ses lèvres il prononça ces quatre derniers mots pour conclure cette conversation.

-Je te l’est promis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy :: Le monde de Final Fantasy X :: Le continent :: Bevelle :: Ville + entrée/sortie (port)-
Sauter vers: